La naissance de lilou dans les yeux de papa !

Bonjour a tous, a la demande générale je vais donc tenter de mettre des mots sur cette journée aussi stressante et interminable que magique et émouvante…

Pour vous remettre dans les conditions qui était les miennes il faut bien se remettre en tête que ce lundi 11 décembre 2017 est le 4eme jour d’hospitalisation car la gynéco de madame étant absente, personne ne veut prendre de décisions quand a un éventuel déclenchement…

J’avais vite compris de mon côté que Le jour J serait le 11 et que visiblement nous aurions dû choisir Désirée comme prénom pour notre Mistinguette!

C’est donc excité mais en même temps stressé qu’on attend de voir passer la gynéco afin de prendre enfin une décision pour la suite des événements !

Nous voila donc parti pour un déclenchement de l’accouchement, j’avais comme tout le monde écouté parlé de déclenchement sans réellement savoir comment cela se passait dans les fait…sur ce point la réponse n’a pas mis bien longtemps a arriver et on peut dire que se ne fut pas une partie de plaisir ( bon on est bien d’accord que moi j’ai rien senti je vous l’accorde ) mais voir sa moitié souffrir comme ca durant des minutes puis des heures et ne rien pouvoir faire a part tenter de la rassurer et tourner en rond dans une chambre de 12m², on va dire que c’est pas forcement facile a gérer… chaque question est une mauvaise question et chaque parole est une mauvaise parole pour madame qui me maudit déjà de toutes ses force de lui « avoir fait ça » comme elle dit ! Aucun mot n’arrive a calmer son stress et ses angoisses qui sont légitimes au vue de ce qu’elle endure depuis des mois…

C’est donc après plusieurs heures de souffrance qu’enfin la gynéco nous dit « allez hop on passe en salle d’accouchement et on met la péridurale » la je me dis enfin cette fois on avance et ca va pouvoir se passer de manière naturelle et madame paillettes retrouve un peu le sourire et du coup moi aussi !

La péridurale posé je vois que madame souffre moins et pour le coup ca me soulage moi aussi…soulagement de courte duré car ayant bien compris le fonctionnement du monitoring (oui oui j’ai bien eut le temps d’étudier tout ca pendant 4 jours je peux vous dire que je suis incollable !), je m’aperçois assez rapidement que bébé souffre a chaque contraction, quand l’intensité de la contraction augmente, le rythme cardiaque de Lilou lui baisse…pas vraiment de quoi me rassurer et je vous parle pas de madame… j’essai tant bien que mal la encore de la rassurer mais elle voit dans mon regard et des mes attitudes que ce que je vois ne me plait pas.

Par 2 fois le cœur de bébé c’est carrément arrêté quelques secondes puis est reparti tout doucement comme un vieux tracteur jusqu’à retrouver son rythme normal, je peux vous dire que ces moments la je les ai très mal vécu, j’avais le sentiment qu’on était en train de la perdre et que j’étais le seul a m’en rendre compte. J’ai donc été cherche la gynéco pour lui faire part de ce sentiment car j’avais l’impression que malgré ce qu’elle voyait clairement sur les courbes tracées par la monito, on continuait à attendre…attendre que le col soit assez ouvert mais je voyais clairement vers quoi on se dirigeait inéluctablement…Puis la 3eme arrêt du cœur de Lilou en direct sous ses yeux, celui de trop !

Elle me regarde et dit on va partir pour une césarienne en urgence, c’est bon pour vous ou vous voulez que je vous réexplique ? on se regarde avec louloutte et on dit en même temps « non c’est bon faites ce qu’il faut pour qu’elle aille bien ! »

C’est a ce moment précis que tout c’est accéléré, ils m’ont littéralement enlevé ma femme en un éclair et je me suis retrouvé tout seul en salle d’accouchement avec ses affaires dans les mains sans savoir ou aller, ou était le bloc et sans savoir ce que je devais faire…et la même si de part mon métier je suis très habitué aux situations stressante et urgente bin la j’étais comme un con et je ne pouvais strictement rien faire si ce n’est faire confiance a tout le  personnel et prier pour que tout se passe du mieux possible pour louloutte et pour Lilou…

Je suis donc reparti poser les affaires dans la chambre, je ne savais pas quoi faire ni ou aller et j’avais l’impression d’être seul au monde !

A mon retour dans le service naissance je décide d’attendre dans le couloir, je n’avais pas grand-chose d’autre à faire de toute façon…

Rapidement j’ai écouté des pleurs de bébé derrière une grande double porte en inox, je me suis dit que ça devait être Lilou et donc déjà c’était un premier bon signe mais j’étais vraiment pressé de la voir en vraie et d’avoir des nouvelles de louloutte… même s’il ne s’est écoulé que quelques minutes, ce fut interminable !

Puis d’un coup cette fameuse porte s’ouvre et en sort une femme tenant mon bébé tout emmailloté dans ses bras et me dit que la maman va bien et que je dois la suivre pour faire le peau à peau avec mlle lilou fraichement sortie du ventre de maman.

Impossible de dire combien de temps cela a duré, j’étais tout seul dans cette pièce avec ce petit trésor tout blotti contre moi et là je peux dire que bien égoïstement elle était à moi seul, c’est un sentiment tellement indescriptible de voir ce petit bout passer ces premières minutes de vie collée comme ça contre moi !

La puéricultrice de retour, nous l’avons pesée, mesuré et vérifier sous toutes les coutures afin de vérifier que tout aller bien puis je l’ai habillé et après ce fut le tout 1er biberon que je lui ai donné, elle était si parfaite que j’avais du mal à me rendre compte qu’elle était bien là et que c’était bien la nôtre !

On m’a ensuite proposé de la mettre en couveuse pour l’amener vers maman en salle de réveille mais la visiblement maman elle n’était pas encore prête ! elle était encore bien dans le gaz de cette intervention en urgence, très pale pour me pas dire verte et avait super froid, elle n’arrivait pas a comprendre que ce grand bébé qui était à côté dans la couveuse c’était le sien ! pour elle se bébé était bien trop grand ! Bref le réveille fut compliqué puis après quelques minutes j’ai demandé a une infirmière si ont pouvait repartir pour la laisser ce reposer car la on servaient pas a grand-chose et c’était vraiment pas simple de la voir dans cette état alors que moi a ce moment j’étais le plus heureux du monde…

Nous sommes donc partis avec Lilou pour enfin regagner notre chambre ce qui lui a permis de regarder son 1er match de l’asm dans les bras de papa et puis j’ai seulement commencé a prévenir la famille de l’arrivée du petit bouchon par appel facetime en attendant le retour un peu plus tard de maman cette fois si bien réveillé et tout heureuse de me trouver en train de discuter avec bébé Lilou !

Voilà pour le Jour J, j’ai essayé de faire court mais je suis pas très doué pour ça ! en espérant ne pas vous avoir trop soulé avec ce long article !

27018787_1605042786239304_1202727763_o

Papa Paillette ❤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s